Départ de Cagliari pour une traversée de 140 miles en solo. Le vent d’abord portant, passe au travers et monte à force 5-6. La nuit tombe, les étoiles se lèvent... Je note dans le livre de bord :
"BALIDAR FILE SES 6 NOEUDS SOUS LES ETOILES FILANTES ET LAISSE DERRIERE LUI UN SILLAGE PHOSPHORESENT. LE REGULATEUR D'ALLURE MARCHE A MERVEILLE. GOTAN PROJECT."

Le nombre de cargos impressionnant qui croisent dans les parages (parfois plus de 6 lumières en même temps autour du bateau) rendent les tentatives de sommeil bien peu réalistes malgré la minuterie réglée sur 15 minutes et le régulateur d'allure qui fait son boulot comme un chef (voilà une autre modification apportée au Vega que je ne regrette pas !). Le matin la côte d’Afrique se découpe, et les dauphins apparaissent…

J'arrive à Bizerte après 25 heures à la formidable moyenne de 5.3 noeuds (Balidar fait 7 mètres à la flottaison) A Bizerte je suis bien évidemment accueilli par la douane, la police et une kyrielle de paperasserie… Mais Bizerte est une ville très dépaysante… j’y passe quelques jours très sympathiques d’autant plus que Mats et moi nous lions d’amitié avec Ueli et Teresa de Savaras avec lesquels nous passons d’agréables soirées.

Depuis Bizerte, c’est Sidi Daoub, Kelibia, Hergla et Hamamet qui seront les escales pour rejoindre Monastir, le port choisi pour les mois d’hiver. Les petits ports de pêches Tunisiens sont un plaisir à découvrir, vivement la suite : Le Kerkennah au printemps !



Départ pour la traversée

Les oiseaux partent aussi vers le Sud !

Prise de ris pendant la nuit

L'arrivée en Afrique

Bougainvillers de Bizerte

Le port de pêche

Le marché

La boucherie ...

Mobilettes et al.

Les rues de Bizerte

Teresa, Mats et ... le chat

Ueli, Teresa et Mats à Bizerte

Le Cap Bon au couchant

Le Cap Bon au près

Mats devant (c'est pas bon !)

Arrivée à Kelibia

Barques de pêches

No comment

Ruelles de Kelibia

Baignoire romaine

Pêcheurs

Navigation Tunisienne

Préparation de Balidar pour l'hivernage à Monastir



Retour à la liste des étapes du voyage de Balidar
Retour à la page d'acceuil BALIDAR.COM