Départ de Split à nouveau en solitaire et journée de navigation plus ventée qu'à l'habitude (le seul jour où je serais ammené à prendre un ris en Adriatique!). Je m'amuse a régater avec les nombreux bateaux de location qui se dirigent aussi vers le Nord et suis agréablement surpris des performances du Vega face à des bateaux beaucoup plus grand ; satisfaction du capitaine quand il sent que son bateau donne son maximum mais sans forcer. La nuit je mouille l'ancre dans l'embouchure de la rivière Jadrtovac. L'eau est à 26°C, le mouillge est désert... j'apprécie ; il faut croire que tous ces bateaux de location sont parti enrichir les caisses de l'Adriatic Croatia International (la chaines des Marina en croatie). Ensuite je fais route vers une autre rivière, que je remonterais sur plus de 15 miles jusqu'aux fameuses chutes Krka ; il s'agit d'une série de chutes d'eau que l'on peut rejoindre en bateau puis en annexe. Un petit paradis en fait... mais l'endroit attire aussi les touristes... En ressortant de ce veritable Fjord, je veux m'arreter prendre un cafe et faire quelques courses a Sibenik mais le gardien du port ne me laisse pas m'amarrer sans payer (il ne s'agit d'ailleurs pas vraiment d'un port, mais d'un long quai en pierre qui doit bien dater de quelques centaines d'années)...je proteste, refusant de payer 20 CHF pour rester 1 heure ; il commence à défaire mes amarres... Altercation qui failli mal tourner ; je quitte les lieux sous les menaces, entre la rage et le désespoir (dans quel monde vit-on ?).
Cet évènement vite oublié, je m'arrète dans la première île Otok Privic histoire de prendre le café tant convoité (petite revanche ;-)); malheureusement pas de commerces sur cet île et je me fais quelques soucis pour mon avitaillement vu que les Kornatis ou j'ai prévu de rester un peu sont des îles désertes (je maudit encore un peu le gars de Sibenik...). Ensuite, c'est une jolie navigation qui me mène jusqu'à l'extremite sud des Kornatis, sur l'île de Otok Smockvica. Mouillage un peu encombré, mais je suis seul le soir a rejoindre parmis les taillis et les vipères, le sommet de l'îlot pour prendre des photos du fameux archipel. Le lendemain à 7hoo je quitte le mouillage à la godille pour ne pas troubler la quiétude du lieu, puis hisse les voiles: à moi les Kornatis ! Parti tôt je serais le seul à en profiter pendant quelques heures. Je hisse le spi : magique ! Ce jour là je ne quitterais pas ma bulle multicolore, slalomant entre les îlots moyennant quelques empannages ; de la joli navigation!
Après les kornatis qui sont trop vite passés, c'est Dugi otok, sorte de mer intérieure entre des îlots qui sera sur mon chemin... et ça vaut également le détour! Là, je tente aussi de rejoindre un sommet pour prendre une photo des kornatis depuis la partie Nord, mais les chemins sont malheureusement inexistant et les vipères toujours aussi intimidantes... Après dugi otok, je continue ma route vers le Nord dans un vent léger, pour rejoindre après quelques jours tranquilles l'île de Losinj ou je resterais aussi un peu. C'est un mouillage idyllique et je sais qu'en me rapprochant de Venise le payasage va changer et devenir plus urbain...je commence à sentir la fin du voyage... A Losinj je fais connaissance avec Jakok un autrichien en solitaire sur le voilier Bajuniku. Nous partons ensemble vers l'Istrie rejoindre la ville de Pula. A Pula je mouille dans la rade, face à l'amphiteâtre romain, et le soir je suis entourré par des dauphins en rentrant au bateau. Depuis l'annexe ces animaux ont l'air beaucoup plus grand et moins pacifiques ! Enfin, ma dernière escale en Croatie sera Rovinj, d'où je traverserais encore l'Adriatique pour rejoindre la lagune de Venise !



Mouillage dans la rivière Jadrtovac

Remontée de la rivière Krka

Les chutes de la rivière Krka

Sirènes Croates

Vues sur les Kornati depuis le Sud

idem le matin

idem

mouillage de Otok Smockvica

Nasse à Langoustes aux Kornati

Rencontre sous spi...

La piscine du jour...

Paysage kornatois

Vue sur les kornatis depuis Dugi Otok

Une épave au large de Veli Rat

idem sous l'eau

idem

Mouillage de Otok Losinj

En route vers l'Istrie : le voilier de Jakob



Retour à la liste des étapes du voyage de Balidar
Retour à la page d'acceuil BALIDAR.COM